Très attendue, la finale masculine du 100m aux championnats de Belgique a vu la victoire de Kobe Vleminckx en 10.43 devant Robin Vanderbemden (10.51) et Kevin Borlée (10.62). Ce dernier a toutefois dû couper son effort à 10 mètres de la ligne après avoir été victime d’une grosse contracture à l’ischio-jambier et a dû être emmené en chaise roulante vers l’infirmerie.


« Je fais une grosse erreur technique. J’étais moins concentré dans les dix derniers mètres et quand je me casse, je tends ma jambe et sans doute que je viens chercher devant mon appui », relate l’ex-champion d’Europe du 400m, qui ne termine qu’à 5 centièmes de son record malgré ce problème physique en fin de course. «Jusque-là, ça allait. Mais clairement on manque de repères et d’expérience sur 100m. C’est un équilibre difficile à trouver. Mais on ne regrette pas du tout ce passage provisoire du 400m au 100m, on voulait faire quelque chose de différent, on essaie des choses. C’est hyper délicat comme saison. Pour moi, en tout cas, elle s’arrête ici. »

© BELGA

Jonathan Borlée (9e en 11.27) avait, lui, coupé son effort après avoir senti une crampe au niveau de l’ischio également à la mi-course. « Je me suis relâché pour éviter de faire plus de dommage », dit-il. « C’est dommage, on n’a pas l’habitude de signer des courses aussi nerveuses avec 1h30 d’écart. Ceci explique peut-être cela… Personnellement, je sens que j’ai des difficultés à tout mettre en place dans ma course, je me cherche encore beaucoup sur cette distance. Après coup, on peut toujours se dire que c’était un pari risqué mais si on ne se fixe pas d’objectif, on reste à la maison.»

Les deux frères ont donc annoncé qu’ils ne courraient pas le 200m, au même titre que Robin Vanderbemden, qui souffrait du même mal que les Borlée. « Je me suis fait mal mercredi à l’entraînement et j’ai failli ne pas courir », lance le Serésien. « J’ai essayé de courir à fond et au final, mon chrono n’est pas si mauvais. J’espère que j’aurai encore d’autres occasions de prouver que je monte en puissance.»