© BELGA
Le Grand Prix Mingels, disputé ce samedi après-midi au stade Roi Baudouin, marquait le grand retour à la compétition, après plusieurs mois d’absence, des frères Borlée, engagés sur 100m (ils ont finalement décidé de doubler 100m et 200m ce dimanche au Brussels Grand Prix).

Dans la ligne droite, sous les yeux de leur coach français Guy Ontanon et bien sûr de leur papa, c’est Kevin qui s’est montré le plus rapide, s’imposant en 10.64 (+0,6 m/s) devant Jonathan (10.69), dont le starting-bloc a malheureusement reculé au départ, et Dylan (10.72).

Leurs records personnels sont respectivement de 10.57 (Kevin), 10.47 (Jonathan) et 10.61 (Dylan).

"ça fait du bien de retrouver la compétition mais sur 100m, on n'a pas trop de repères", explique Kevin Borlée. "Il y a pas mal de choses qui peuvent encore être améliorées d'ici à demain."


Parmi les autres résultats du jour, on notera la victoire sur 200m de Julien Watrin dans un chrono de 21.00, Jonathan Sacoor terminant deuxième en 21.15 soit 11 centièmes de mieux que son précédent record.


Victoire également sur 200m pour Camille Laus, avec un record personnel amélioré de 2 centièmes (23.60). Paulien Couckuyt, elle, a enlevé le 400m dans un chrono de 52.98 qui constitue également un nouveau record pour la sprinteuse des Belgian Cheetahs qui pointait à 53.46 l’an dernier. 

Margo Van Puyvelde, qui avait été arrêtée sur blessure avant l'été 2019, a bouclé le tour de piste en 54.59 et Liefde Schoemaker en 55.22.