Les jeunes athlètes francophones vont pouvoir prendre part à des compétitions officielles dès le 1er juillet.

La Ligue francophone d'athlétisme a diffusé l’information ce mercredi 17 juin en précisant que cette reprise des meetings était réservée exclusivement aux catégories benjamins, pupilles et minimes, « les enfants de moins de 12 ans ne faisant pas partie des personnes à risques ».

La présence d’un public assis de maximum 200 personnes est également autorisée, dans le respect des règles de distanciation sociale cela va de soi.

Le club organisateur (qui doit se manifester au plus tard le mercredi 24 juin) pourra proposer toutes les épreuves, à l’exception des relais, dans deux des catégories d’âge précitées mais la participation autorisée ne peut excéder 200 athlètes, tous dossardés, les licences d’un jour n’étant pas acceptées. Vestiaires et douches resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.

En ce qui concerne les officiels, qui devront respecter une distance d’1,50m entre eux, le port du masque est fortement recommandé. En plus de leur rôle habituel, ils seront également responsables de désinfecter avec une solution hydro-alcoolique, après chaque utilisation, le matériel mobile utilisé dans les concours ou lors des courses de haies.

"Offrir la possibilité aux clubs d'organiser une compétition, et j'espère qu'ils la saisiront, est un vrai soulagement", explique Thomas Lefebvre, le président de la LBFA. "Il y a des fédérations qui sont plus malheureuses que nous, mais nous étions malheureux aussi dans le contexte de crise que tout le monde connaît. Il me semblait assez évident de tout mettre en oeuvre pour une reprise rapide de nos activités, dans le respect des mesures imposées, et c'est ce que nous faisons aujourd'hui." 

En Flandre aussi, la reprise se fait de plus en plus concrète avec l’autorisation donnée aux clubs d’organiser, à partir du 1er juillet, des compétitions à l’attention exclusive de leurs membres et sans réserve en matière de catégorie d’âge. « Les résultats enregistrés n’auront toutefois aucun caractère officiel car la présence de juges n’est pas requise », nous précise-t-on à la Val, la ligue flamande d’athlétisme.

Des meetings toutes catégories dès le 1er août

À l’échelle nationale, ce n’est qu’à partir du samedi 1er août que les premières compétitions officielles toutes catégories pourront se dérouler, certes encore avec une participation limitée et des programmes allégés. C’est ainsi qu’un meeting sur piste, hors Flanders Cup, sera organisé par l’OEH à Huizingen (Jonathan Sacoor est pressenti pour y participer) et que les championnats de Belgique du 10 km sur route se tiendront à Lokeren le même jour.

Parmi les autres rendez-vous de plus grande envergure, on pointera au calendrier le Brussels Grand Prix (9 août) et les championnats de Belgique toutes catégories (15 et 16 août). Le meeting de la Province de Liège devrait quant à lui se tenir le 2 septembre, soit deux jours avant le Mémorial Van Damme, et précéder ainsi le meeting de Heusden, dont la date de reprogrammation n’est pas encore connue mais qui suivra sans doute de près le Mémorial.