Les championnats d'athlétisme de Wallonie-Bruxelles (LBFA) se dérouleront dans des conditions strictes et à huis clos samedi au stade du Futurosport à Mouscron. Les athlètes devront présenter un test PCR négatif dans les 72 heures ou subir un test rapide sur place, de même que toutes les personnes sur place, bénévoles, entraîneurs, journalistes. Seuls huit athlètes par épreuves ont été sélectionnés sur base d'inscription et de performances de référence. Annoncés dans un premier temps à Mouscron, les athlètes francophones sous statut élites ne seront pas au rendez-vous. Seuls le sauteur en hauteur Thomas Carmoy (CRAC), médaillé de bronze en hauteur à l'Euro en salle de l'hiver dernier, et la sprinteuse brabançonne, membres des Belgian Cheetahs, Lucie Ferauge (CABW), inscrite sur 100 et 200 mètres, seront au rendez-vous. On mentionnera également la participation d'Eliot Crestan (SMAC), qualifié sur 800 mètres pour l'Euro U23 de l'été prochain, qui a opté pour le 400 mètres à Mouscron.

"Initialement, le haut niveau francophone était prévu à Mouscron", a indiqué Benoît Paepe, président du club organisateur mouscronnois de la JSMC. "D'autres athlètes devaient compléter les séries de huit sur base de leurs performances de l'hiver dernier ou de la saison outdoor 2020. Finalement, la plupart des élites ne seront pas au rendez-vous de ces championnats LBFA 2021, nous le regrettons. C'est une déception."

Le programme des championnats francophones commencera samedi à 11 heures avec les séries de 100 mètres, de 100 et 110 mètres haies ainsi que les premiers concours, pour se terminer vers 19h00 après les deux courses de 10.000 mètres dames et hommes.