Les Belgian Tornados, avec Julien Watrin, Alexander Doom, Jonathan Sacoor et Kevin Borlée dans cet ordre, ont remporté la finale du relais 4x400 m masculin des championnats du monde d'athlétisme, dimanche à Belgrade. C'est le premier titre mondial en salle pour les Tornados, qui disputaient leur 28e finale dans une grande compétition internationale. La Belgique s'est imposé en 3:06.52 devant l'Espagne (3:06.82) et les Pays-Bas (3:06.90).

Avec un changement comparé aux séries, avec l'entrée de Jonathan Sacoor à la place de Dylan Borlée, le relais a débuté au couloir N.5. Demi-finaliste du double tour de piste en individuel, Julien Watrin a passé le témoin en deuxième position. Dans la foulée, Alexander Doom a réalisé une belle prestation et permis à Sacoor de mener la course au début du troisième relais. Prudent au début, Sacoor a donné le témoin à Kevin Borlée en 2e position.

Le champion d'Europe 2010 a réalisé la course parfaite, dépassant l'Espagne dans le dernier tour pour permettre à la Belgique de remporter l'or mondial en salle pour la première fois après l'argent à Doha en 2010 avec Cédric Van Branteghem, Kevin Borlée, Antoine Gillet et Jonathan Borlée et le bronze à Birmingham en 2018 avec Dylan Borlée, Jonathan Borlée, Jonathan Sacoor, Kevin Borlée.

C'est le 14e podium des Tornados, triples champions d'Europe (2012, 2016, 2018) et troisièmes des Mondiaux en plein air en 2019.

En début de journée, la Belgique avait remporté sa série, la première, en 3:07.43.