"Normalement", a confié Carole Bam, la coach, à Belga, à quatre heures de la première finale mondiale en salle des relayeuses noir-jaune-rouge. Les Belgian Cheetahs, qui ont réussi le premier des deux chronos repêchés des séries grâce à un nouveau record national en 3:30.58, ont été placées au couloir 2. La Grande-Bretagne, devancée par la Belgique le matin (3:30.69) sera au premier couloir. Au départ, devant les Belges on trouvera successivement la Jamaïque (3), les Pays-Bas (4), la Pologne (5) et les Etats-Unis (6).