Athlétisme

La saison 2019 de Liefde Schoemaker va se terminer en apothéose. 

La Jurbisienne de 16 ans vient, en effet, d’être officiellement sélectionnée, ce samedi, pour les championnats du monde de Doha où elle fera partie des Belgian Cheetahs aux côtés de Camille Laus, Hanne Claes, Paulien Couckuyt, Manon Depuydt et Imke Vervaet. Une blessure à l’ischio-jambier l’avait empêchée de disputer les championnats de Belgique au mois d’août mais celle-ci ne semble plus être qu’un mauvais souvenir aujourd’hui.

Médaillée d’argent au Festival olympique de la jeunesse européenne sur 400m, Liefde Schoemaker avait contribué aux bons résultats des relais belges à Yokohama en mai dernier. Avec le 4x400m mixte, elle avait d’abord permis à la Belgique, en remportant sa série, de décrocher sa qualification pour les Mondiaux. Avec le 4x400m féminin, elle avait ensuite disputé la finale B de l’épreuve à l’issue de laquelle les Belgian Cheetahs avaient entériné leur top 10 mondial.

La sélection de Vanderbemden refusée

Du côté des hommes, la proposition de sélection effectuée par Jacques Borlée n’a pas été entérinée par la commission de sélection. Si la présence de Kevin Borlée, de Dylan Borlée, de Jonathan Sacoor et de Julien Watrin ne pose aucun problème, le nom de Robin Vanderbemden a curieusement divisé la commission.. en défaveur de l’athlète. 

© BELGA

En cause, le fait que le sprinter n’a disputé aucun 400m cet été et ne possède donc aucun temps de référence pour 2019, le Liégeois s’étant démené pour décrocher se qualification pour les Mondiaux sur 200m. Cela ne l’a pourtant pas empêché de faire preuve d’altruisme, en début de saison, en contribuant à la médaille de bronze des Belgian Tornados à Yokohama ! Comme il a contribué au titre de l’équipe belge aux derniers championnats d’Europe, en qualifiant la Belgique pour la finale à Berlin, et à différentes autres médailles internationales depuis plusieurs années.

Certains, à la Ligue Royale belge d’athlétisme, ont décidément la mémoire courte !

En attendant, la situation devrait profiter à Alexander Doom, sixième au ranking belge de l’année sur 400m. Et tant pis pour l’homogénéité d’un groupe soudé autour d’un projet ambitieux depuis dix ans, avec les résultats que l'on sait....