Koen Naert a terminé dix-huitième du marathon de Valence dimanche. Le champion d'Europe en titre a réalisé un temps de 2h08:41, le deuxième meilleur chrono de sa carrière sur la distance mythique des 42,195 km. Jusqu'au 25e kilomètre, Naert était en passe de réaliser son record personnel, qui est de 2h07:39 et qui a été réalisé à Rotterdam le 7 avril 2019), mais après cela, le dixième des récentes JO de Tokyo a perdu beaucoup de temps. Il y avait un vent violent à Valence, qui a affecté tous les coureurs dans la seconde moitié de la course, car bien que Naert ait considérablement ralenti, il a continué à gagner des places. La victoire est revenue au grand favori le Kenyan Lawrence Cherono en 2h05:12. L'Éthiopien Chalu Deso a pris la 2e place à 4 secondes (2h05:16) et le Kenyan Philemon Kacheran la 3e à 7 secondes (2h05:19).

Thomas De Bock a réussi lui son record personnel en 2h11:27. Il s'est classé 29e. Les limites belges pour 2022 ne sont pas encore connues, mais on peut supposer que le temps de De Bock est suffisant pour les championnats du monde à Eugene (le marathon se courra le dimanche 17 juillet) et les championnats d'Europe de Munich (le marathon est programmé le lundi 15 juillet) . Les critères mondiaux sont de 2h11:30 et européens de 2h14:30.

La Kenyane Nancy Jegalat a remporté la course féminine en 2h19:31 devant les Éthiopiennes Etagegne Woldu (2h20:16) et Beyenu Degefa (2h23:04).