Athlétisme

Le Kényan Elijah Manangoi, champion du monde du 1.500 mètres, ne participera pas aux Mondiaux d'athlétisme à Doha qui débutent dans un peu plus d'une semaine (27 septembre-6 octobre), à cause d'une blessure à une cheville contractée à l'entraînement.

"Triste de ne pas pouvoir défendre mon titre en 1.500 m aux championnats du monde de Doha (...) Je n'ai pas le choix", a écrit lundi sur sa page Facebook l'athlète, qui avait repris l'entraînement il y a peu, revenant d'une autre blessure aux ischio-jambiers.

"C'est mieux pour lui de déclarer forfait pour les championnats et de se préparer pour les Jeux olympiques de Tokyo l'année prochaine", a déclaré à l'AFP son entraîneur Bernard Ouma, ajoutant que la blessure mettrait du temps à guérir.

Le Belge Ismael Debjani sera lui au départ du 1.500 mètres à Doha même s'il a manqué de peu le minima qualificatif. En effet, la Ligue Royale Belge d'Athlétisme (LRBA) a décidé d'accepter les invitations de la fédération internationale (IAAF).