Il était 16h15 locales mardi lorsque l'avion emmenant Nafi Thiam, mais aussi les coureurs de fond de l'Olympic Running Team Isaac Kimeli (5000m, 1500m), Robin Hendrix (5000m) et Thomas De Bock (marathon) et leur coach Tim Moriau, ont atterri à Doha en provenance de Bruxelles, à l'issue d'un vol sans histoire.

La température était de 35°C et une petite brume de chaleur recouvrait la capitale du Qatar où débutent vendredi la 17e édition des championnats du monde d'athlétisme. La championne du monde de l'heptathlon tentera de décrocher un deuxième titre consécutif à partir du 2 octobre, dans huit jours. Kimeli et Hendrix seront déjà engagés dans les séries du 5000m ce vendredi à partir de 18h55 belges. Le marathonien ne disputera son épreuve que le samedi 5 octobre à la veille de la clôture.

Une première partie de la délégation belge était arrivée lundi à Doha. Le reste de la délégation suivra dans les prochains jours.