La championne olympique de l'heptathlon entame la dernière ligne droite en vue des Jeux de Tokyo. Thiam avait déjà annoncé qu'elle ne s'alignera pas sur un heptathlon avant les Jeux. "Mon entraineur et moi-même avons bien réfléchi à notre entraînement préolympique et à notre plan de compétitions et, comme indiqué, avons décidé de ne pas faire un heptathlon avant Tokyo. Au lieu de cela, au cours des six prochaines semaines, je vais participer à différentes compétitions pour mettre au point mon timing et ma technique", a expliqué la championne olympique dimanche dans sa newsletter.

"Je ferai l'échauffement près de chez moi, à Tilburg", a expliqué Thiam. La Namuroise, titrée en pentathlon à l'Euro en salle cette année, participera ensuite au saut en hauteur le 1er juin à Montreuil, en France. "Je suis impatiente de concourir avec Mariya Lasitskene", souligne-t-elle.

Par la suite, Thiam s'alignera à nouveau sur 100m haies et à la longueur au Golden Spike de Leiden, aux Pays-Bas, le 12 juin. Elle "testera sa course" le 21 juin à Nivelles sur 200 mètres avant de tester "les épreuves techniques" lors des Championnats de Belgique à Bruxelles (26 et 27 juin). Elle n'a pas encore décidé sur quelles épreuves elle s'alignera.

"C'est dommage de disputer la plupart de ces compétitions avec un nombre limité de spectateurs ou à huis clos. Mais cela ne signifie pas que je ne sens pas votre soutien", a conclu Thiam.