Plusieurs meetings de la Diamond League viennent d'être officiellement reportés ou modifiés.

On pouvait s'y attendre et, cette fois, c'est officiel : le meeting d'Eugene, dans l'Oregon, ne sera pas organisé à la date prévue du 7 juin. Pour rappel, Nafi Thiam avait prévu d'y disputer son premier meeting sur le sol américain mais la crise sanitaire du coronavirus est passée par là et a chamboulé le calendrier du sport mondial.

Après les reports des meetings de Doha (17 avril), de Chine (9 mai), de Stockholm (24 mai), de Rome/Naples (28 mai) et de Rabat (31 mai), ce sont les épreuves d'Eugene, donc, mais également d'Oslo (11 juin) et de Paris (13 juin) qui ont été repoussés à cause des restrictions de voyage mais aussi pour préserver la santé de tous les acteurs. La Diamond League ne démarrera donc pas avant le 4 juillet à Londres dans le meilleur des cas.

À Oslo, notons qu'une réunion devrait tout de même être organisée (à huis clos) sous un format différent. Baptisé 'The Impossible Games', ce meeting rassemblera athlètes norvégiens et internationaux, dans le respect des mesures sanitaires. Karsten Warholm tentera ainsi d'établir un record du monde sur... 300m haies tandis qu'à la perche, Armand Duplantis et Renaud Lavillenie pourraient se livrer à un duel à distance, depuis leur jardin, par vidéo interposée. Une compétition virtuelle qui sera, n'en doutons pas, très suivie !