Nafi Thiam et AXA Belgium ont conclu un accord de partenariat. 

L’athlète, de retour de cinq semaines de vacances, l’a annoncé ce mardi après-midi lors d’une conférence de presse organisée au siège social de l’assureur où la jeune femme de 25 ans devait encore faire acte de présence devant 400 personnes en ce début de soirée.

Pour le CEO de l’entreprise, Jef Van In, « Nafi Thiam est une figure inspirante, une icône du sport belge, et l’ambassadrice idéale pour AXA, dont elle incarne parfaitement les valeurs et l’ambition. Nafi rejoint également la promesse que nous faisons à nos clients : ‘know you can’. Un slogan international prônant l’ambition et qu’elle nous aidera à véhiculer au travers différents supports médiatiques. »

Comme Liverpool et Serena Williams

« Je suis contente qu’AXA m’aide à réaliser mes objectifs qui sont de battre de nouveaux records, d’aller chercher de nouvelles médailles et de devenir la meilleure athlète possible », explique la championne olympique et d’Europe de l’heptathlon, tout juste de retour à l’entraînement depuis ce lundi et dont le grand objectif cette saison sera de reconduire son titre aux JO de Tokyo. «Le slogan ‘know you can’, mettant en avant le fait qu’il faut avoir confiance en soi, me parle beaucoup. Cette confiance, je ne l’avais pas forcément à mes débuts dans l’athlétisme mais j’ai montré qu’en s’entourant des bonnes personnes et en construisant une bonne équipe autour de soi, on peut faire de grandes choses. »

Nafi Thiam est la première sportive à laquelle s’associe AXA Belgium en Belgique et seulement le troisième acteur du monde sportif au niveau mondial après le club de football de Liverpool et la joueuse de tennis américaine Serena Williams. Une belle marque de confiance !

Pas d’opération en vue

Par ailleurs, au plan sportif, Nafi Thiam a indiqué avoir tous ses apaisements quant à l’état de son coude droit après consulté plusieurs médecins. « J’ai eu différents avis et tous concordent : le problème, qui est musculaire et non ligamentaire, n’est pas si grave. Une opération n’est absolument pas nécessaire, cela se soigne avec du repos et du renforcement. »

La vice-championne du monde a enfin précisé qu’elle ne participerait pas aux Mondiaux en salle qui auront lieu à Nankin, en Chine, du 13 au 15 mars 2020 et qu’elle ne disputerait un heptathlon avant celui des Jeux « que si je trouve que ça pourrait m’apporter quelque chose ».

« Il reste 36 semaines jusqu’à Tokyo, ce n’est pas beaucoup, il faut faire des choix et les Mondiaux indoor ne sont pas intéressants dans cette optique-là », conclut Nafi.