Dans le cadre de son engagement à soutenir les sportives féminines, Nike a lancé une nouvelle initiative appelée "Athlete Think Tank" et dont elle a dévoilé les contours ce jeudi. C’est ainsi que l’on retrouve Serena Williams et Nafissatou Thiam, notamment, parmi les 13 athlètes animant ce groupe de travail dont la mission est d’aider la marque à mieux comprendre les athlètes féminines du monde entier, à faire tomber les barrières, et "à investir dans l’avenir du sport féminin" selon le communiqué transmis par l’entreprise. Il s’agit en tout cas d’une belle preuve de confiance et de respect vis-à-vis de notre double championne olympique de l’heptathlon, sélectionnée au sein de ce panel international de choix. Les premières discussions ont déjà eu lieu au sein de ce collectif qui est amené à s’étoffer au fil des années.


Par ailleurs, cette initiative s’accompagne d’un investissement de 1,3 million de dollars de la part de Nike (répartis entre les 13 athlètes) dans un total de 20 organisations via la Charities Aid Foundation America, les fonds étant versés au nom de chacun des sportives. C’est ainsi que Nafi Thiam a choisi de soutenir l’asbl Ciré (accueil des migrants en Belgique), la ligue SLA (organisation de lutte contre la sclérose latérale amyotrophique) et Porte Ouverte (aide et soutien aux familles d'accueil en Fédération Wallonie-Bruxelles).

Les autres athlètes faisant partie de Think Tank sont Ada Hegerberg (football), Angela Davis (fitness), Bebe Vio (escrime), Dina Asher-Smith (athlétisme), Deyna Castellanos (football), Ibtihaj Muhammad (escrime), Sabrina Ionescu (basket-ball), Scout Bassett (athlétisme), Shalane Flanagan (athlétisme), Shelly-Ann Fraser-Pryce (athlétisme) et Simone Manuel (natation).

© NIKE