Engagée au meeting de Leiden, ce samedi après-midi, Nafi Thiam a réussi un doublé 100m haies – longueur qui vaut moins par la concurrence (néerlandaise) que par les performances enregistrées par la championne olympique de l’heptathlon. Avec un chrono de 13.57 (+1,5 m/s), contre 13.68 à Tilburg pour sa rentrée, et un saut à 6,62m (contre 6,42m le 24 mai dernier), l’élève de Roger Lespagnard confirme qu’elle monte en puissance à l’approche des Jeux de Tokyo.


"Je suis vraiment contente, le chrono descend sur les haies malgré un départ catastrophique où je suis restée dans les blocs", commente l'athlète qui a également signé des essais à 6,47m (+3,2), 6,50m et 6,53m. "Je n’étais pas forcément placée comme je l’aurais voulu mais j’étais déjà plus engagée qu’à Tilburg. On avance, donc c’est cool. Et à la longueur, c’était bon aussi. Je suis surtout contente parce que mon élan était régulier. J’ai fait des sauts mordus, mais ils l’étaient de peu. J’ai encore pu faire des réglages par rapport à mes marques. Et c’est là je vois vraiment que j’ai progressé énormément en deux ans : je suis deux mètres et demi derrière ma marque ! Je partais à 37,50m avant, là je suis à 40 mètres. C’est bien, ça veut dire que j’ai progressé dans ma course, et au niveau puissance aussi. Voilà, 6,62m, c’est très bien. Les derniers sauts étaient même meilleurs mais j’avais moins de jus dans les jambes. Je termine quand même avec un saut à 6,53m, ce qui est très, très bien. Pour l’heptathlon, je serai un peu plus prudente sur trois essais. J’ai de bonnes sensations à l’entraînement en longueur, j’en ai fait deux fois, je vais m’arrêter là."


Aux championnats de Belgique, Nafi Thiam privilégiera vraisemblablement le saut en hauteur. "Je pense que c’est la meilleure option. J’ai fait une bonne séance cette semaine, il y a un petit déclic. Je suis curieuse de voir la prochaine compétition." Mais d’abord, il y a un 200m qui l’attend à Nivelles samedi prochain. "Ce sera un test ! Il va falloir que je me détache du résultat parce que celui-ci ne voudra pas forcément dire grand-chose. J’ai encore un solide programme d’entraînement solide la semaine prochaine, avec de la muscu la veille. Donc je devrai me concentrer sur les sensations et voir comment ça s’est passé objectivement, l’intérêt c’est de prendre des indications pour Tokyo. Et puis ça ne me fera pas de mal de sortir un peu de ma zone de confort. J’avais besoin d’un 200m pour me challenger un peu."