Le décathlonien a signé 7.952 points, neuf mois après la découverte de sa maladie.

Magnifique Thomas Van der Plaetsen !

Le décathlonien de 24 ans a réussi, à Gwangju (Corée du Sud), à conserver son titre conquis aux Universiades de Kazan en 2013. Et ce, neuf mois à peine après qu'on ait décelé chez lui un cancer des testicules pour lequel il a subi un traitement par chimiothérapie !

C'est donc un authentique exploit réussi, ces mercredi et jeudi, par l'athlète de Deinze qui a totalisé 7.952 points, à quelque unités seulement de la barre des 8.000 points.

Deuxième (avec 4.023 points) après la première journée de compétition, notre compatriote avait visiblement bien récupéré de ses efforts, débutant par un chrono de 14.59 sur 110m haies, le meilleur qu'il ait jamais réalisé dans le cadre d'un décathlon. S'en sont suivis un lancer du disque à 41,85m et une victoire dans le concours de la perche avec 5,20m ! Thomas Van der Plaetsen a conservé son leadership à l'issue du lancer du javelot (60,00m) avant de finir par un chrono de 4.50.21 au cours d'un 1.500m très éprouvant.

Avec 7.952 points, l'athlète de Deinze devance finalement le Français Bastien Auzeil de 39 unités et l'Allemand Rene Stauss de 161 points pour s'emparer d'un titre qui a, assurément, une saveur très particulière !


“C'est un miracle ! “

Helena Van der Plaetsen, la soeur de Thomas, qui veille aux intérêts de son frère au sein de l'agence Wafel Sports Management, était aux premières loges, à Gwangju, pour assister à son exploit.

“C'est un miracle !” nous explique-t-elle. “En arrivant ici, nous ne savions pas exactement de quoi Thomas était capable, s'il allait pouvoir récupérer correctement entre les épreuves, si bien qu'il y avait un peu de nervosité avant d'entamer ce décathlon. En plus, il ne s'était pas entraîné au 400m ni au 1.500m, pas davantage qu'au javelot. Mais finalement, Thomas a parfaitement géré les dix épreuves et il a signé un résultat que l'on savait certes possible mais qui n'avait rien d'évident. En ce qui me concerne, il s'agit d'une médaille d'or très spéciale en raison de tout ce qu'il a vécu ces derniers mois, la maladie, le traitement, la reprise progressive des entraînements. Je me souviens de séances très difficiles en Afrique du Sud, au mois de février, alors que son corps récupérait très lentement. Je n'en reviens pas de la façon dont il a remonté la pente pour en arriver, déjà, à un tel total, et à être aussi compétitif après six mois d'entraînement.”

Le résultat de Thomas Van der Plaetsen valide, en effet, définitivement sa qualification pour les Mondiaux de Pékin où il tentera d'atteindre les 8.100 points qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Rio.


Son décathlon (7.952 pts)

11.34 (100m) – 786 pts

7,08m (longueur) – 833 pts

13,75m (poids) – 713 pts

2,10m (hauteur) – 896 pts

50.42 (400m) – 795 pts

14.59 (110m h.) - 900 pts

41,85m (disque) – 702 pts

5,20m (perche) – 972 pts

60,00m (javelot) – 738 pts

4.50.21 (1.500m) – 617 pts