Pour l’avant-dernière étape inscrite à son calendrier 2021, le Continental Tour Gold de World Athletics faisait étape à Zagreb ce mardi soir à l’occasion du Mémorial Hanzekovic. La réunion a été marquée par un record du monde, celui du (rare) 2000m établi par Francine Niyonsaba en 5.21.56, soit un peu plus de deux secondes de mieux que la marque de Genzebe Dibaba réussie en... indoor à Sabadell en 2017 (5.23.75). La Burundaise a profité d’un excellent travail des lièvres pendant trois tours, passant à la mi-course en 2.41.37 en compagnie de l’Etthiopienne Freweyni Hailu. Celle-ci est alors passée à l’offensive dans le dernier tour mais Niyonsaba a réussi à conserver la tête de la course grâce à une nouvelle accélération dans la dernière ligne droite, terminant avec plus de 4 secondes d’avance sur sa plus proche concurrente. "Je n’avais pas réalisé que je pouvais battre le record du monde mais je l’ai fait et c’est fabuleux", a commenté l’athlète hyperandrogène, lauréate du 5000m à Bruxelles et à Zurich ces deux dernières semaines.

Parmi les autres faits marquants de la soirée, on notera que le sprinter américain Marvin Bracy a dominé le 100m en 9.86 (+0,8 m/s), à un centième du record du meeting établi en 2011 par un certain Usain Bolt. Déjà vainquer à Berlin dimanche dernier, Marvin Bracy a devancé ses compatriotes Ronnie Baker (9.97) et Trayvon Bromell (10.03).


Descendu pour la première fois sous les 13 secondes, le natif de Phoenix Devon Allen a, lui, remporté le 110m haies grâce à un nouveau record personnel (12.99, +0,7 m/s). Depuis les Jeux de Tokyo, où il avait fini au pied du podium, l’Américain s’est imposé à Lausanne, Zurich et Berlin. Il a devancé ici les deux médaillés jamaïcains de Tokyo, Ronald Levy (13.11) et le champion olympique Hansle Parchment (13.12).

© World Athletics

Kirani James, ancien champion olympique et du monde, s’est adjugé le 400m en 44.46, un chrono suffisant pour s’emparer du record du meeting que détenait Gil Roberts. Dylan Borlée a terminé la course en 46.25 (5e). Sur 800m, le jeune Roumain Catalin Tecuceanu confirme son excellente forme du moment avec un nouveau succès international ponctué par un chrono de 1.44.93, nouveau record national. Au lancer du disque, excellente performance à nouveau (69,63m) pour la championne olympique Valarie Allman, qui a devancé la favorite locale Sandra Perkovic.

D’autres records du meeting ont été établis durant cette soirée. Christine Mbomba a enlevé le 200m en 22.04, juste devant Shericka Jackson (22.30). Record du meeting aussi à la perche hommes où KC Lightfoot a remporté la victoire à 5,87m, une barre franchie au troisième essai. Au lancer du poids, Ryan Crouser n’est pas demeuré en reste avec un essai mesuré à 22,84m. Enfin, au triple saut, la Jamaïcaine Shanieka Ricketts, vice-championne du monde en titre, est retombée à 14,77m, là encore une nouvelle référence pour ce meeting.