Le sprinteur américain, 26 ans, qui était revenu à la compétition en janvier, a devancé le Japonais Yuki Koike (10.22) et l'Australien Rohan Browning (10.23).

L'Américain est encore très loin de la meilleure performance de l'année sur la ligne droite, établie par le Kényan Ferdinand Omanyala, samedi à Nairobi (9.85).

Coleman avait fait sa réapparition sur la piste lors de la saison hivernale en salle mais avait été battu en mars en finale du 60 m des Mondiaux en salle à Belgrade par le champion olympique italien du 100 m Marcell Jacobs.

Dans les autres courses, l'Américain Rai Benjamin, médaillé d'argent aux JO de Tokyo sur 400 m haies, a déçu (48.60), tout comme son compatriote Michael Norman, pourtant 4e performeur de tous les temps sur 400 m, qui a remporté l'épreuve en 44.62.