Athlétisme

Les Belgian Tornados partiront bien avec six hommes au Qatar.

Au coeur d’une polémique inutile déclenchée par la commission de sélection de la Ligue Royale belge d’athlétisme, Robin Vanderbemden ne savait toujours pas, ce mardi matin, faute de communication, s’il était repris parmi les athlètes sélectionnés pour les championnats du monde de Doha qui débutent dans dix jours.

En cause, le refus par cette commission de sélection de la liste dressée par Jacques Borlée (pourtant responsable national du relais 4x400m!) et comportant le nom du sprinter liégeois. Celui-ci aurait eu le tort de ne pas avoir disputé de 400m individuel outdoor cette saison, un point de règlement derrière lequel se sont retranchés quelques individus pour s’opposer à la sélection de Robin Vanderbemden, membre des Belgian Tornados depuis plusieurs années.

Ce lundi soir, à l’heure de communiquer la composition de la sélection belge à l’IAAF, il semble toutefois qu’un accord ait été trouvé in extremis afin d’inclure Robin Vanderbemden dans l’équipe en compagnie d’Alexander Doom, celui-ci figurant pour sa part en ordre utile dans le ranking belge.

En fait, la LRBA aurait tout simplement été confondue par le non-respect de son propre règlement dans la mesure où Hanne Claes, sélectionnée avec le 4x400m féminin, n’a pas non plus disputé de 400m outdoor cette année.

Brandir un point de règlement pour exclure un athlète (ou pour désavouer un sélectionneur avec qui les relations sont tendues?), d’un côté, et oublier soi-même de l’appliquer d’un autre côté : la ligue royale belge d’athlétisme a, une nouvelle fois, montré ses limites.