Athlétisme

Ismael Debjani, Michael Obasuyi, Philip Milanov, Fanny Smets et Hanne Maudens devraient l’accompagner. Kevin Borlée est sur la liste d’attente…

Combien d’athlètes belges s’aligneront-ils au Mondial, du 27 septembre au 6 octobre, à Doha ? Telle est la question qui hante les couloirs de notre Fédération, en contact avec la Fédé internationale. Car, au-delà de ceux qui, en Belgique comme de par le monde, ont réussi les minima, certains figurent sur une liste d’attente, espérant être repêchés pour assurer le quota de participants dans chaque épreuve.

À la date (-limite) du 6 septembre, ils étaient neuf à avoir rempli les critères de sélection, à savoir : Isaac Kimeli (le héros du Mémorial Van Damme !) et Robin Hendrix (5.000 m), Ben Broeders (perche) ainsi que Thomas Van der Plaetsen (décathlon), côté masculin ; Anne Zagré (100 m haies), Hanne Claes et Paulien Couckuyt (400 m haies), Claire Orcel (hauteur) de même que Nafi Thiam (heptathlon), côté féminin. Pour la petite histoire, notre championne est également qualifiée à la hauteur et à la longueur avec ses excellentes performances à Talence (2,02 m) et à Birmingham (6,86 m) !

De même, nos trois relais 4x400 m (masculin, féminin et mixte) ont également rempli les critères de sélection et ont été assurés du voyage au Qatar par la Fédé belge, malgré les forfaits de Jonathan Borlée et de Cynthia Bolingo, deux de leurs piliers, malheureusement blessé ou simplement pas prêt.

Au-delà, il revient donc à la Fédération internationale d’inviter des athlètes ayant approché les fameux minima. Parmi eux, figure Jonathan Sacoor, auteur en finale du National d’un chrono de 45.31 sur 400 m où le minimum est… 45.30 ! Avec ses 45.31, Sacoor se retrouve à la 39e place du ranking mondial 2019 et a donc logiquement reçu une wild-card pour le Mondial qatari. L’IAAF a, en effet, établi à 48 le nombre de concurrents appelés (ou autorisés) à s’aligner sur la distance.

Pour le moment, avec ses 45.61, Kevin Borlée est 51e, derrière l’Italien Galvan (45.59) et à égalité avec le Néerlandais Agard. Il faudrait, par conséquent, que trois athlètes devant lui au classement renoncent pour que Kevin reçoive le fameux sésame, et ce, avant le 16 septembre, date de clôture des inscriptions.

Si elle est en contact permanent avec son homologue internationale, c’est que la Fédération belge doit lui répondre favorablement (ce qu’elle a décidé ce mardi...) dans les 24 heures. Avec Jonathan Sacoor, devraient s’envoler pour Doha : Ismael Debjani (1.500 m), Michael Obasuyi (110 m haies), Philip Milanov (disque), Fanny Smets (perche) et Hanne Maudens (heptathlon). Reste le cas du marathon avec les sélections encore possibles de Thomas De Bock, côté masculin ; Hanna Vandenbussche, voire Manuela Soccol, côté féminin. Mais, là, c’est (encore) un autre mystère…

Sur 10.000 m masculin, Soufiane Bouchikhi a annoncé, lui-même, sur les réseaux sociaux avoir reçu la fameuse wild-card !