Sport Vlaanderen a décidé de ne pas prolonger en 2022 le contrat de l'athlète Isaac Kimeli. Sofie Debaere, de Sport Vlaanderen, a confirmé cette mesure, mercredi, à l'agence Belga. En revanche, les autres Olympiens Noor Vidts et Michael Obasuyi, qui n'étaient pas encore pros, obtiennent un contrat en 2022.

Isaac Kimeli avait bien commencé l'année 2021 en enlevant la médaille d'argent du 3000 m aux Championnats d'Europe en salle de Torun. Il a ensuite réalisé le deuxième temps européen de l'année sur 10.000 m : 27:22.70. Aux JO de Tokyo, les résultats n'ont pas répondu aux attentes avec une dix-huitième place sur 10.000 m.

"La barre est très haute", a précisé Debaere. "Nous visons toujours un top 8 mondial et Isaac en est loin. C'est pourquoi nous avons pris cette décision difficile. Il a pu s'entraîner en pleine possession de ses moyens et n'a pas été entravé par une blessure, comme certains athlètes dont nous avons prolongé le contrat".

L'heptathlète Noor Vidts et le spécialiste des haies hautes Michael Obasuyi voient leurs bonnes performances de 2021 récompensées par un contrat. Dans le cas d'Obasuyi, il s'agit d'un contrat "jeune espoir".

Dix autres athlètes conservent leur contrat professionnel avec Sport Vlaanderen : Kevin, Jonathan et Dylan Borlée, Jonathan Sacoor, Thomas Van der Plaetsen, Bashir Abdi, Ben Broeders, Hanne Claes, Camille Laus et Paulien Couckuyt.