Athlétisme

La sprinteuse américaine a vu son contrat renégocié à la baisse de 70%.

La spécialiste du 800m Alysia Montaño et la fondeuse Kara Goucher furent les premières à s'offusquer du traitement qui leur avait été réservé. Mais lorsque l'athlète féminine la plus médaillée de l'histoire de l'athlétisme (dont 6 titres olympiques et 11 titres de championne du monde) s'exprime à son tour, l'affaire résonne d'un tout autre écho.

Dans une tribune publiée mercredi par le New York Times, Allyson Felix a ouvertement critiqué la politique post-maternité de Nike, dont elle est l'une des égéries, révélant avoir subi d'importantes coupes dans ses revenus à la suite de sa grossesse.

Âgée de 33 ans, la championne américaine avait interrompu sa saison en 2018 sans en préciser les raisons, avant de révéler en décembre dernier qu'elle venait d'accoucher d'une petite fille, Camryn, née prématurément. Une surprise pour beaucoup et une décision courageuse dans le contexte problématique sur lequel Allyson Felix a levé le voile : le renouvellement de son contrat, ayant expiré fin 2017, passait en effet par une réduction de 70 % de ses émoluments !

"S'ils croient que c'est ce que je vaux désormais, je l'accepte", a écrit l'athlète, souhaitant toutefois obtenir des garanties dans l'éventualité où ses performances, à son retour de maternité, devaient se révéler moins bonnes qu'attendu.

"Je voulais établir un précédent", indique Allyson Felix. "Si moi, l'une des athlètes les plus largement commercialisées par Nike, ne pouvais pas obtenir ces protections, qui le pourrait? Nike a refusé. Nous sommes au point mort depuis".

© BELGA

Et la sprinteuse de préciser que ses interlocuteurs sont des hommes, peut-être moins à même de comprendre toute les conséquences d'un retour sportif au premier plan pour une jeune maman.

Nike a d'ores et déjà réagi en indiquant travailler sur une nouvelle politique relative au traitement des sportives pendant leur grossesse. Une déclaration d'intention dont la traduction contractuelle est très attendue par Allyson Felix (qui vise une qualification pour ses cinquièmes Jeux Olympiques) et beaucoup d'autres sportives de haut niveau...