Les regroupements de 50 personnes pourraient y être autorisés à partir de cette date.

Les organisateurs du Mémorial Odlozil, une compétition organisée chaque année au stade Juliska de Prague, en République tchèque, ont affirmé, ce mercredi, leur volonté de maintenir leur réunion à la date du... 8 juin prochain.

Selon les plans du gouvernement tchèque, ce pourrait, en effet, être le premier jour où les rassemblement de 50 personnes seraient autorisés.

Il ne serait, bien sûr, pas question d’un meeting ordinaire : seuls des athlètes tchèques (dont l'une des stars locales, Barbora Spotakova) y participeraient, dans un nombre d’épreuves très limité (on évoque avec certitude les lancers du javelot, un 1500m hommes et un 110m haies) et espacées dans le temps, avec un nombre d’engagés lui aussi restreint (6 dans les épreuves techniques et 8 par course). Les juges, eux, officieraient depuis une cabine en bord de piste.

« Si les athlètes quittent le stade immédiatement après leur épreuve, nous estimons qu’il n’y aura jamais plus de 50 personnes simultanément dans le stade », a souligné Miroslav Sevcik, le directeur du meeting. « Nous pourrions de la sorte rencontrer les critères imposés par le gouvernement. »

Ces conditions doivent toutefois encore être validées et communiquées de manière officielle. En attendant, la fédération tchèque d’athlétisme planche déjà sur la possibilité d’organiser de petits meetings dès le début du déconfinement...