Athlétisme

Rentrée avec une blessure de Talence, lundi soir, la Namuroise passera des examens de son coude droit, meurtri au lancer du javelot, afin que le Docteur Johan Bellemans, du COIB, pose son diagnostic.

Sa magnifique coupe dans les bras après sa victoire à Talence, Nafi Thiam est rentrée, lundi soir, en Belgique. Et sa première préoccupation fut de prendre rendez-vous pour passer des examens de son coude meurtri par le lancer du javelot. Une douleur que Nafi avait déjà ressentie le 18 mai, à Gaurain, et qui l'avait amenée à consulter.

Rassurée par le médecin qui lui avait juste demandé de ne pas lancer pendant trois à quatre semaines, Nafi s'est présentée sans réelle appréhension à Talence. Sauf que, dimanche, à l'échauffement, notre championne a pris peur, « ne se sentait pas relax », dit Roger Lespagnard, son entraîneur, lui aussi en attente du verdict médical.

"De toute façon, je lui avais programmé une semaine de repos, d'autant que Nafi a une dernier examen scolaire à présenter vendredi. Mais j'espère qu'il n'y a rien de grave parce que je l'attends dès lundi prochain pour entamer sa préparation en vue du Mondial !" explique Roger, sans autre inquiétude. Apparemment...

C'est donc au Docteur Johan Bellemans, du COIB, que reviendra le privilège de poser le diagnostic pour lequel le petit monde de l'athlétisme belge se passionne.

On croise les doigts pour notre championne !