Les mains sur la tête, puis les bras vers le ciel, l’Écossaise Kirsty Gilmour (27 ans/n°28) a accueilli le dernier point de sa rencontre face à Lianne Tan comme un soulagement. De l’autre côté du filet, la Belge (30 ans/n°39) était assise sur le sol de désespoir. Pour la sixième fois en… six rencontres, Lianne s’est inclinée face à Kirsty Gilmour, ce samedi, à Kiev, cette fois dans le cadre de l’Euro.

Et ce fut sur un air de déjà vu puisque Lianne a remporté le premier set (21-18) avant de perdre les deux suivants (13-21, 14-21) lors de ce quart de finale. Mais notre compatriote n’a pas à rougir de sa prestation, que du contraire après un début de saison olympique en demi-teinte avec des éliminations d’emblée.

Lianne Tan a donc remporté la première manche de ce face-à-face. Menée 0-3, puis 5-6, la Limbourgeoise a accéléré pour s’isoler à 12-6. Mais, à 15-11, son adversaire revint pour afficher 15-16 et 16-17 avant que Lianne ne marque quatre points d’affilée à 20-17 et conclut, le poing rageur, à 21-18.

La réaction de l’Écossaise, tête de série n°4 de cet Euro, intervint dès le début du deuxième set lorsque celle-ci fila à 1-6, puis 8-14, 9-17 et, finalement, 13-21.

Physiquement, la rencontre était très engagée, chacune des deux rivales alternant le jeu court et long. Après avoir mené 1-0, Lianne Tan s’accrocha jusqu’à 3-4, mais Gilmour commença alors à marquer plusieurs points d’affilée à 4-10, 5-14, 7-17. À 10-19, la Belge eut encore un sursaut d’orgueil pour revenir à 13-19, mais ce quart de finale ne pouvait plus échapper à son adversaire qui s’imposa donc 14-21 pour intégrer le dernier carré…

Auparavant, Lianne Tan avait écarté la Néerlandaise Mahulette (28 ans/n°111), qu’elle avait déjà rencontrée à quatre reprises pour un bilan de deux victoires partout, sur le score de 24-22, 21-9, signant par la même occasion son meilleur résultat sur la scène continentale, même si Lianne avait quand même également décroché la médaille d'argent aux Jeux Européens en 2015, à Bakou.

Pour sa rentrée mercredi, notre compatriote s’était aisément débarrassée de l’Ukrainienne Mikhalkova (24 ans/n°220) en s’imposant sur le score de 21-6, 21-10.

En double mixte, Jona Van Nieuwkerke et Lise Jaques, 96e mondiaux, se sont logiquement inclinés face aux Russes Alimov-Davletova (n°21) sur le score de 7-21, 16-21. Au premier tour, la paire belge avait éliminé les Ukrainiens Makhnovskiy-Prosorova (n°127) 21-11, 21-11.