Athlétisme - L'Ethiopien a opté pour la plus longue de ces deux distances dont il est champion olympique et mondial

BRUXELLES Kenenisa Bekele ne doublera pas 5.000 et 10.000 m lors des Championnats du Monde, fin août, à Osaka, pour se concentrer sur la plus longue de ces deux distances. "Je ne pense pas doubler aux Championnats du Monde d'Osaka !" a indiqué l'Ethiopien, champion olympique et champion du monde en titre du 10.000 m. Bekele avait manqué le doublé 5.000-10.000, en 2004, aux Jeux d'Athènes, décrochant l'argent sur 5.000 m derrière Hicham El Guerrouj tandis qu'il s'était emparé du bronze, un an auparavant, au Mondial parisien. Contrairement à l'an dernier, Bekele, 24 ans, ne compte pas trop courir cette saison. "Je n'envisage que trois ou quatre courses avant le Mondial d'Osaka, dont une sera une tentative contre mon record du monde du 5.000 m." Celui-ci est de 12.37.35 et date de 2004, à Hengelo. L'Ethiopien, qui s'alignera sur 2 miles, ce dimanche, à Eugene, a effectué sa rentrée sur piste, le 26 mai, à Hengelo, avec un succès sur cette même distance, mais dans un chrono très moyen (8.13.51) qui a laissé penser que les fantômes de Mombasa ne se sont pas tout à fait envolés. Fin mars, au Kenya, Bekele avait, en effet, abandonné lors des Championnats du Monde de cross-country alors qu'il était le grandissime favori pour un sixième titre mondial consécutif.

Dehiba bel et bien suspendue. La Commission d'appel de la FFA a confirmé la suspension de deux ans infligée en première instance à Hind Dehiba à la suite d'un contrôle antidopage positif à l'EPO. Les Dehiba contestent toujours les conditions du contrôle, le 23 janvier, sur les questions du scellage des flacons et de l'anonymat des échantillons. Hind Dehiba, 28 ans, avait été interpellée le 22 à sa descente d'avion à Roissy, en provenance d'un stage à Albuquerque (Etats-Unis), en compagnie de son mari et entraîneur. Les douaniers avaient découvert des fioles d'hormones de croissance dans les bagages de son mari.



© La Dernière Heure 2007