Disputant le deuxième championnat d’Europe de sa carrière, Bilal Laggoune, 28 ans, s’est incliné aux points (décision partagée) face à l’Irlandais Tommy McCarthy, qui succède à l’Anglais Lawrence Okolie au palmarès des lourds-légers, celui-ci ayant abandonné son titre EBU. 

Notre compatriote, avec cinq semaines de préparation à peine, savait que sa tâche serait difficile mais il a très bien tenu tête à son adversaire du jour, faisant jeu égal jusqu’au 7e round en dépit d’un problème passager aux yeux. L’Irlandais prit alors l’ascendant au plan physique, le Flandrien cherchant son second souffle et se faisant cueillir sur une lourde droite dans la 9e reprise. 

Exhorté à se désaxer davantage, Bilal Laggoune marqua alors les coups les plus durs dans les deux rounds suivants, rendant l’issue indécise, alors que McCarthy, plus frais, prit le 12e round à son compte. Si le juge belge Daniel Van de Wiele accorda un match nul (114-114), ses collègues anglais et danois donnèrent, eux, un avantage décisif à McCarthy (116-112 et 116-113). À la grande déception de Bilal Laggoune…

Celui-ci concède la 2e défaite de sa carrière (25 victoires, 2 nuls), tandis que McCarthy comptabilise une 17e victoire en 19 combats (2 défaites).