Le super-welter Anas Messaoudi a décroché une dixième victoire pour autant de combats, samedi, au Claridge, à l'occasion du "All Eyez on Brussels II". La réunion marquait le retour de la boxe avec public à Bruxelles. Le welter (-66,678 kg) Abdelkarim Saboundji qui effectuait ses débuts chez les pros, a été bruyamment encouragé tout au long de son premier combat, puis longtemps ovationné après sa victoire par k.o technique (arrêt de l'arbitre) au 2e round contre le Polonais Oleksandr Mohilat .

Le lourd-léger (-90,719 kg) Steve Eloundou-Ntere, champion de la Ligue Flamande (VBL), qui n'a pas réussi à en finir avant le dernier coup de gong face au Tchèque Jiri Svacina, qu'il a néanmoins largement battu aux points (60-52, 59-53, 59-53), a fait craquer le public en lui promettant qu'il serait meilleur le 17 juillet au Stade Roi Baudouin lors de son championnat de Belgique contre Kamel Kouaouch.

Le mi-lourd (-79,378 kg) néerlandais Chico Kwasi, un ancien kickboxeur, resté invaincu au terme du cinquième combat de boxe anglaise de sa carrière où il a déjoué les pronostics en battant aux points (78-74, 77-75, 79-73) l'Irlandais Tony Browne (4 victoires et désormais 1 défaite), a également séduit la salle qui l'a applaudi.

Le super-welter (-69,853 kg) Anas Messaoudi qui a écœuré le longiligne Keane McMahon, un autre Irlandais, a lui été carrément porté en triomphe et acculé sur la scène de l'ancien dancing pour une séance de selfies d'une demi-heure. Après un début de combat prudent, il n'a ensuite plus laissé le moindre répit à son adversaire qui s'est ainsi retrouvé deux fois à terre au 5e des huit rounds, avant de rester assis dans son coin à l'appel du suivant. Désormais invaincu avec un tableau de chasse mentionnant dix victoires dont huit obtenues avant la limite, le Bruxellois ne remontera plus sur un ring avant fin août, a confié son agent Yassine Maatala, par ailleurs l'organisateur de la réunion.

© Eric 'T Kindt

Enfin, trois Irlandais - le léger John Cooney, le welter Ryan O'Rourke et le super-welter Christian Preston qui a mis son adversaire tchèque Damian Jedreczek k.o après 15 secondes - sont rentrés chez eux avec une victoire supplémentaire à leur palmarès. Les deux premiers sont même toujours invaincus après respectivement cinq et sept combats.