Ancien champion de l’Union européenne des super-plumes, notre compatriote Farouk Kourbanov (17 victoires, 2 défaites) va tenter de relever un sacré défi, ce samedi, à la Wembley Arena de Londres. Le boxeur de 29 ans y sera opposé à Joe Cordina, le ‘Welsh Wizard’ (le magicien gallois) qui compte 11 victoires (dont 7 K.-O.) en autant de combats et qui ambitionne de "frapper à la porte d’un championnat du monde" très rapidement comme il l’a expliqué ce jeudi après-midi en conférence de presse. "Pour cela, j’aurai besoin d’une victoire nette samedi", a-t-il ajouté.

Ces déclarations n’ont pas semblé émouvoir Farouk Kourbanov, qui assume sa position d’underdog pour ce combat. "Cordina est un très bon boxeur, doté d’une belle technique, il a un gros palmarès en amateurs (médaillé de bronze aux Jeux du Commonwealth en 2014 et champion d’Europe en 2015 notamment) et je l’imagine très bien préparé vu le nombre de sparring-partners dont il dispose ici", indique le Verviétois. "Ce ne sera certainement pas un combat facile pour moi mais je vais tout mettre en œuvre pour qu’il ne le soit pas davantage pour lui ! Je suis très concentré sur ce que j’ai à faire, je suis arrivé ici sans pression."

Sans dévoiler son plan tactique, Farouk Kourbanov estime même avoir les moyens de battre son opposant. "Si je ne me croyais pas capable de le battre, je n’aurais pas fait le déplacement !" lance celui qui avait été battu à la décision contre Devis Boschiero en Italie (2018) et contre Samir Ziani, l’actuel champion d’Europe, en France (2019). "C’est un défi qui me plaît. J’ai eu six ou sept semaines de préparation, c’est suffisant. J’ai fait plusieurs mises de gants avec Francesco Patera, Stéphane Jamoye, Geram Eloyan, Lorenzo Fiore. Je suis prêt à tout donner sur le ring."

À l’hôtel où Matchroom a établi ses quartiers, tous les boxeurs ont dû satisfaire aux tests Covid et à quelques obligations médiatiques. Les possibilités de distraction ne sont pas nombreuses mais qu’importe. "Je ne suis pas ici en vacances, je m’entraîne, je veille à bien m’alimenter et à me reposer autant que possible avant le combat de samedi vers 19h30, heure anglaise. La pesée, elle, se déroulera ce vendredi à 13h00", indique Farouk Kourbanov, prêt à déposer sa carte de visite sur le bureau du promoteur britannique Eddie Hearn.