Le Bruxellois, qui représente la Guinée, tente de se qualifier pour les JO de Tokyo.

Engagé dans le tournoi africain de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo, Ibrahima Diallo a remporté aux points son premier combat, ce vendredi soir, à Dakar (Sénégal).

Opposé à Diosdado Boddien Evita, représentant de la Guinée Equatoriale, le Bruxellois de 21 ans, qui boxe pour la Guinée en -63kg, a remporté les trois rounds de trois minutes d'un combat qu'il a dominé (30-27) pour se hisser au stade suivant.

En huitièmes de finale, dimanche, le fils de Bea Diallo affrontera Fiston Mbaya Mulumba, un boxeur de la République Démocratique du Congo, qui a été dispensé du premier tour en tant que troisième tête de série. "Il a un peu le même style que mon premier adversaire mais il est plus expérimenté, très courageux. Je pense être supérieur techniquement mais ce sera à moi de mettre en place la bonne tactique", nous explique le boxeur d'Ixelles.

Pour se qualifier pour les Jeux olympiques, le poids léger, qui n'avait pas été retenu par la Belgique pour le tournoi européen de qualification se déroulant à Londres, devra terminer à l'une des trois premières places du tournoi.