L'Américain Teofimo Lopez a remporté le titre unifié des légers, en s'imposant à l'unanimité des juges au terme d'un combat serré contre l'Ukrainien Vasiliy Lomachenko, samedi, à Las Vegas.

© Top Rank Boxing

Lopez, qui était le champion IBF de la catégorie, s'empare ainsi des ceintures WBC, WBO et WBA, détenues par son adversaire, invaincu depuis six ans.

Il devient à 23 ans le plus jeune boxeur à détenir ainsi un titre unifié depuis la création de la WBO en 1988 et n'a plus perdu depuis sa défaite en amateurs aux Jeux Olympiques de Rio qu'il avait disputé sous les couleurs du Honduras en 2016.


Les trois juges lui ont donné la victoire (119-109, 117-111 et 116-112), mais le combat disputé sans spectateurs, en raison des mesures prises pour lutter contre la pandémie de coronavirus, a semblé plus serré que ne l'indiquent les scores.

Après une première moitié de combat dominée par Lopez, Lomachenko a haussé le ton dans les derniers rounds mais insuffisamment pour défendre une quatrième fois victorieusement le titre conquis en 2018 aux dépens du Vénézuélien Jorge Linares.