Alors que tout le milieu de la boxe belge se réjouissait déjà ce dimanche de compter à nouveau un représentant aux Jeux olympiques après 29 ans d’attente, il faudra finalement attendre quelques heures avant de voir peut-être cette bonne nouvelle se confirmer. Notre poids moyen Lancelot Proton de la Chapelle a, en effet, reçu la confirmation qu’il allait devoir monter sur le ring ce lundi soir pour un 'box-off' l’opposant au Biélorusse Vitali Bandarenka. Celui-ci avait abandonné en quarts de finale, un jet d’éponge qui signifie normalement un arrêt de 30 jours. Il a pourtant bel et bien été autorisé à se produire contre le boxeur belge aujourd’hui (5e combat lors de la session de 18h00). "C’est l’incompréhension, et pas seulement dans nos rangs", nous dit-on dans le clan belge à ce propos.

Bea Diallo avait mis en garde son boxeur dès dimanche qu’il fallait attendre l’officialisation de la décision. "Tant que ce ne n’est pas officiel, on boxe lundi !" lui avait-il dit. Lancelot Proton de la Chapelle, qui a peut-être perdu un peu d’influx dans l’aventure, devra donc bel et bien aller chercher cette qualification olympique sur le ring en fin de journée...