L’équipe de 12 Rounds Promotion a rendez-vous à Liège, ce samedi 1er mai, pour une réunion faisant la part belle à quelques-uns de ses boxeurs phares : Hervé Hubeaux, Miko Khatchatryan et, bien sûr, Ryad Merhy. Ce dernier disputera toutefois un simple combat de démonstration, face au Français Samuel Kadje, comme il l’avait fait le 20 mars dernier à Charleroi avec Youri Kalenga. Le Bruxellois, détenteur du titre ‘régulier’ de la WBA en lourds-légers, espère annoncer prochainement une bonne nouvelle concernant son combat très attendu face au Cubain Yuniel Dorticos.

"Au total, nous allons présenter neuf combats en plus de ce combat exhibition mettant en scène Ryad Merhy", explique le promoteur de l’événement, Alain Vanackère. "Il n’y aura pas de titre en jeu au cours de cette réunion mais ce sera, par exemple, l’occasion de revoir à l’oeuvre Hervé Hubeaux, qui n’a plus boxé depuis quatorze mois."

Le poids lourd andennais (32 victoires, 3 défaites) sera opposé au Français David Spilmont (10 victoires, 5 défaites) pour son retour sur le ring. Désigné challenger officiel de Tony Yoka par l’EBU, Hervé Hubeaux ne devrait pas voir ce combat se concrétiser, le Français étant appelé à de plus hautes destinées, mais il sera en pole position pour le prochain combat pour le titre de l’Union européenne.

Autre poids lourd, Michael Pirotton (4-0), à domicile, tentera de convaincre pour son retour après deux ans d’inactivité. Son adversaire sera le Croate Igor Mihaljevic (5-14), déjà aperçu à deux reprises en Flandre ces dernières années et qui avait tenu les six rounds face à Hervé Hubeaux en 2019.

Champion de Belgique des légers, Miko Khatchatryan, victorieux de ses 11 premiers combats, tentera, quant à lui, de conserver son brevet d’invincibilité face à un autre Français, Sylvain Chapelle (17-27-2). "Il s’agira d’un bon combat de préparation en vue d’un championnat IBF Intercontinental durant l’été", précise Alain Vanackère, qui donnera également de l’activité au prometteur Noa Hadjit, qui prépare les championnats d’Europe jeunes, ainsi qu’à quelques boxeurs limbourgeois dont Hovo Martirosyan aurait fait partie si celui-ci n’avait contracté le Covid-19 récemment.

Le gala se déroulant à huis clos, les billets (9,95 €) pour visionner le livestream sont disponibles via ce lien.