Autres sports

Le 24 octobre 2017, deux semaines après avoir été battu par Karim Guerfi pour le titre de champion d’Europe des coqs, Stéphane Jamoye annonçait, non sans émotion, sa retraite sportive, quittant le ring avec un palmarès de 32 victoires pour 8 défaites après avoir notamment disputé deux championnats du monde.

Deux ans plus tard, l’ancien champion d’Europe , qui a ouvert son propre club à Houtain Saint-Siméon, a toutefois décidé de revenir sur sa décision et de retourner à la compétition, un retour dont il ne faisait plus vraiment mystère depuis le mois de janvier dernier.

«Je le fais pour moi, et uniquement pour moi », lance le Visétois de 30 ans, qui s’entraîne à nouveau sérieusement depuis un mois. « Je n’ai plus rien à prouver à personne. Mais disons qu’il y a deux ans, j’étais persuadé de n’avoir plus envie. Je me suis consacré à ma famille et à mon travail. Ici je ressens quand même un certain manque depuis quelques mois. J’ai envie de retrouver l’adrénaline de la compétition. »

Aussi le Liégeois se donne quelques combats pour retrouver ses sensations et dresser un premier bilan. « Je boxerai tout d’abord le 23 novembre, dans une belle soirée, à Herstal », explique celui qui évoluera en poids plumes (-57,153kg), une catégorie où les Espagnols et les Anglais font la loi en Europe. «Je vais faire deux ou trois combats en six rounds, puis on verra bien. Je ne me fixe pas d’objectif précis car après deux ans sans boxer, il faut d’abord voir comment les choses évoluent. Mais je n’exclus rien, pas même de pouvoir à nouveau disputer un championnat d’Europe, si je retrouve un certain niveau. »

Le mois dernier, c’est un autre ancien champion d’Europe et jeune retraité, Alex Miskirtchian, qui avait annoncé son come-back. À 33 ans.