Le champion olympique (2016), qui est désormais invaincu en 8 combats (dont 7 victoires avant la limite), n'avait plus combattu depuis un an et un succès contre l'Allemand Michael Wallisch, le 28 septembre 2019.

Yoka a démarré très fort, imposant sa puissance d'entrée avant de faire tomber son adversaire sur une succession de droites. Après un premier passage au tapis, Duhaupas y est retourné une seconde fois sur un uppercut dévastateur de Yoka, obligeant l'arbitre à abréger les débats au bout d'à peine 1 minute 30.

Yoka, qui affrontait sans doute son opposant le plus sérieux depuis son arrivée chez les professionnels en 2017, en a profité pour mettre les choses au clair après de longs mois de joutes verbales avec Duhaupas.

Le Français de 28 ans, lancé dans une "Conquête" très scénarisée par Canal+ censée le mener jusqu'au titre mondial, va ainsi pouvoir reprendre sa marche en avant, son objectif étant désormais d'enchaîner les combats afin d'avoir éventuellement une chance mondiale fin 2021.

Pour Duhaupas, âgé de 39 ans, la 6e défaite de sa carrière (pour 38 victoires dont 25 avant la limite) sonne peut-être la fin d'un parcours notamment jalonné d'un titre de champion de France (2013) et de deux défaites honorables contre deux références de la catégorie-reine, l'Américain Deontay Wilder, l'un des cogneurs les plus puissants de la planète (arrêt de l'arbitre à la 11e reprise en 2015 pour la ceinture WBC), et le Russe Alexander Povetkin (KO au 6e round).