Autres sports

La nouvelle était dans l'air, elle est désormais officielle depuis la signature des contrats voici quelques jours et l'annonce faite ce mercredi soir dans le journal télévisé de RTL-TVI, une information par ailleurs développée dans le "Paris Match" de ce jeudi 25 janvier : oui, Ryad Merhy va disputer le titre mondial WBA des lourds-légers en 2018 ! Et plus précisément le 24 mars prochain à Marseille au cours d'une soirée mise sur pied par la société Univent de Sébastien Acariès et soutenue par Canal+.


Comme nous le laissions entendre dès le 18 décembre dernier, à l'issue de la victoire expéditive du champion WBA Intercontinental (24 victoires dont 20 K.-O., pour aucune défaite) contre l'Américain Nick Kisner, le prochain adversaire de Ryad Merhy sera bel et bien le Français d'origine arménienne Arsen Goulamirian (22 victoires dont 14 K.-O, pour aucune défaite), un très solide boxeur de 30 ans qui n'a plus quitté le Top 3 de la catégorie depuis juin 2016 au sein de la plus ancienne fédération mondiale.

© D.R.

Ce duel pour le gain du titre WBA entre deux invaincus qui ont le sens du spectacle et le goût du travail rapide risque, en tout cas, de faire beaucoup parler de lui ! Avec, à la clé, pour le Bruxellois de 25 ans, qui va se préparer en partie à Boston (USA), la possibilité de devenir le premier champion du monde masculin belge de l'histoire ! Un privilège qui rappelons-le, s'est refusé dans l'après-guerre à Jean-Pierre Coopman (1976), à Jean-Marc Renard (1989) et, plus récemment (2014), à Stéphane Jamoye (à deux reprises) et Alex Miskirtchian. La sixième fois sera-t-elle enfin la bonne ? Réponse le 24 mars… Et en attendant, rendez-vous dans la DH de ce jeudi pour plus d'informations !