Il y a d'ailleurs remporté sa 24e victoire, dont 15 par k.o, pour quatre défaites. Opposé en six rounds au numéro un tunisien Sadok Sebki (38 ans), dont il ne connaissait rien avant de monter sur le ring, il s'est en effet imposé aux points au terme d'un combat très disputé.

Nikarkhoev espère reboxer en mai et, surtout, si les négociations aboutissent, défier le redoutable suédois Oscar Ahlin (32 ans, 21 victoires, dont 18 par k.o, 2 défaites), avec une ceinture WBC CISBB (CIS and Slovenian Boxing Bureau) en jeu, le samedi 4 juin à Anderlecht.

Les deux poids moyens du Team Bufi ont eux été plus expéditifs que Timur Nikarkhoev.

Jan Helin, 21 ans, a en effet gagné par k.o au 2e round contre le Hongrois Pal Olah, pour ajouter une neuvième victoire à son palmarès. Il renoue ainsi avec la victoire après ses deux défaites aux points contre Amaury Massenaux (championnat de la Ligue Francophone) à Visé, et Jonathan Bila Munga à Maurage.

Enfin Elias El Hadj Messaoud, toujours invaincu après quatre combats, tous victorieux, a lui mis le Hongrois Istvan Bela Orban k.o au 1er round.

Résultats des trois combats Elites du Gala de boxe de samedi à la Ferme de Restaumont d'Ecaussines