1.  Jamie Chadwick
22 ans, pilote automobile

La Britannique sera-t-elle la prochaine femme à prendre le départ d’un Grand Prix de F1, 55 ans après Lella Lombardi ? Jamie Chadwick en rêve. Première femme à remporter une course en F3 britannique et lors du MRF challenge, elle reçoit, en juin dernier, le soutien du multimillionnaire David Dicker. Avec une prolongation en tant que pilote de développement récemment. “Je n’avais jamais eu la stabilité financière qui me permettait d’envisager la F1. Désormais, j’ai juste à montrer que je peux le faire” , a-t-elle déclaré en août 2020.

2. Stéphanie Frappart
37 ans, arbitre de football

Première femme à arbitrer un match de football professionnel (L2) en 2014, une rencontre de Ligue 1 en 2019, une joute internationale et un match de Ligue des champions en 2020, la Française est le symbole de l’évolution de l’arbitrage.
Accompagnée de deux assistantes, elle dirige en 2019 la rencontre de Supercoupe d’Europe entre Liverpool et Chelsea. Une première dans l’histoire. “Il y avait tellement de pression mais elles sont restées calmes et ont bien arbitré. Je ne pourrais pas avoir plus de respect pour Mme Frappart” , saluait Jürgen Klopp, le coach des Reds.

3.  Sarah Thomas
47 ans, arbitre NFL

Qui aurait cru un jour qu’une femme arbitre lors du SuperBowl, la grand-messe du football américain au pays de l’Oncle Sam ? Sarah Thomas l’a fait cette année ! Ancienne basketteuse universitaire, elle s’est ensuite tournée vers une carrière d’arbitre de football américain en 1996.
Après avoir été la première engagée en NFL (2015) et à diriger un match de playoffs (2019), elle a obtenu le graal cette année. En février, elle est ainsi devenue la première femme à faire partie du corps arbitral pour cet événement mondial. “Il y avait très peu de femmes dans ce milieu au début. J’ai reçu un mail de plusieurs arbitres étrangères, ce qui m’a permis de remarquer l’impact que je peux avoir dans le monde. Je leur ai répondu de continuer si elles aiment cela, pas seulement pour être reconnues” , a indiqué l’Américaine avant le Super Bowl.

4. Florence Arthaud
décédée à 57 ans, navigatrice

Surnommée “petite fiancée de l’Atlantique”, la Française a connu un parcours fulgurant. Après une 11e place pour sa première participation à la route du Rhum (1978), elle remporte en solitaire l’épreuve, 12 ans plus tard, devenant ainsi la première femme à s’imposer lors de cette course.
Florence Arthaud est la seule sportive (avec Marielle Goitschel) qui a reçu à deux reprises (1978 et 1990) le Prix Monique Berlioux, récompensant la meilleure performance féminine de l’année.
Mais souvenez-vous de sa fin tragique, qui a ému le monde entier. Partie en 2015 pour le tournage de l’émission “Dropped”, elle est décédée dans un accident d’hélicoptère en Argentine.

5. Corinne Diacre
46 ans, entraîneuse de football

Corinne Diacre a montré la voie à suivre dans le football, un milieu très masculin. Ancienne pro, la Française est la première femme à décrocher le brevet d’entraîneur permettant de coacher des clubs professionnels. En 2014, elle a remplacé Helena Costa, qui est revenue sur sa décision de coacher Clermont, et est devenue la première femme à entraîner un club professionnel. En 2015, ses performances lui ont permis d’être élue par le magazine France Football meilleure entraîneuse de L2.
Depuis 2017, elle est sélectionneuse de l’Équipe de France.