Autres sports

Il n'y a plus de belge en piste aux mondiaux individuels

Après les éliminations de cinq de nos six représentants au stade du premier tour de ces championnats du monde à Budapest, il ne restait que notre champion de Belgique en titre pour les 1/64ème de finale. Et en face de notre représentant, on retrouvait une vieille connaissance du ping dans notre pays avec l’ancien joueur de La Villette Charleroi, Vladimir Samsonov. 

Le joueur biélorusse vient de fêter ses 43ans mais visiblement, le temps n’a pas beaucoup d’emprise sur ses qualités puisqu’il pointe toujours à la 19ème au ranking de l’ITTF. Son jeu tout en placement et en anticipation lui permet d’être toujours aussi efficace à table et Cédric Nuytinck a pu s’en rendre compte. Et s’il a tout de même accrocher son adversaire à 11 à 9 dans le deuxième et le quatrième set, notre numéro un, classé pour sa part 55ème joueur mondial, n’a pu rivaliser avec l’ancien numéro mondial. 

On notera que la rencontre a été marquée par plusieurs interventions du corps arbitral qui n’a pas hésité à lui retirer plusieurs points pour services irréguliers. Lui reprochant son lancer de balle non-réglementaire. Ajoutez à cela un Nuytinck qui s’est plaint à plusieurs reprises du bruit qui régnait dans cette salle. Bref, notre compatriote n’a pas pu reproduire son dernier exploit en date qui l’avait vu prendre le meilleur sur le brésilien, Hugo Calderano, 6ème joueur mondial à l’occasion de l’ITTF Platenium du Qatar à Doha. 

Les championnats du monde des pongistes belges se terminent sur une note mitigée même si on notera tout de même les qualifications de nos deux féminines, Degraef et Marchetti pour le tableau final. Pour les autres, ils ont atteint leur premier objectif, sans plus.