Décidément, rien n’arrête Chloe McCardel ! Ni la météo et, surtout, le froid (15° en cette fin de saison), ni les courants qui peuvent lui être défavorables. Ce jeudi, l’Australienne de 36 ans a accompli sa 43e traversée de la Manche à la nage, ce qui constitue le record mondial (signé entre 1982 et 2006) de la Britannique Alison Streeter, aujourd’hui âgée de 57 ans, surnommée la "Reine de la Manche". Un titre que veut Chloe McCardel…

Véritable star dans son pays, l’Australienne a débuté sa formidable série le 20 septembre 2009 et, depuis lors, elle est devenue une véritable boulimique avec de multiples traversées, dont trois "double" (2010, 2012, 2017) et une "triple" (2015). Toujours en solo, Chloe McCardel a nagé la Manche à… huit reprises au cours de l'année 2016. Et, fin 2019, elle a porté son total provisoire à 31.

Malgré la crise sanitaire et les restrictions de voyage liées au Covid-19, l’Australienne, qui détient déjà le record mondial de la plus longue nage, sans assistance, dans l’océan (124,4 km !) depuis 2014, a traversé la Manche six fois en 2020 et déjà six fois en 2021, la dernière (la 43e) datant de ce 7 octobre.

Victime de violences domestiques par le passé, Chloe McCardel veut également profiter de toute l’attention médiatique engendrée par ses prestations pour mettre en lumière ces violences contre les femmes. "Je suis très fière d’être une voix pour celles qui n’en ont pas !" avait ainsi déclaré l’Australienne, lors de son arrivée sur la plage française, le 16 août 2020, au terme de sa 35e traversée.

À suivre…