Ce vendredi, Louis-Philippe Loncke, un Mouscronnois de 35 ans, aura l'honneur de porter la flamme olympique


CHOPPINGTON 300 mètres de bonheur. C'est à ça que se résumera la journée de Louis-Philippe Loncke ce vendredi. 300 mètres au cours desquels l'aventurier mouscronnois portera la flamme olympique. Mais comment a-t-il obtenu ce droit ? Tout le monde peut-il y parvenir ?

C'est grâce à l'un de ses projets que Louis-Philippe Loncke a été sélectionné : "j'ai fait 600 kilomètres en kayak, en Belgique, pour montrer la beauté de notre pays et le comité olympique a retenu ma candidature. Je n'avais aucune idée de ce qu'il recherchait mais l'unique critère est en fait d'avoir contribué au bien de sa communauté. C'est donc à la portée de tout le monde" a expliqué celui qui revient d'un trek de 1.200 kilomètres en Pologne.

Tout un chacun a donc le droit de déposer une candidature au comité olympique pour espérer porter une torche et passer la flamme au relayeur suivant, pour un moment aussi éphémère qu'inoubliable et symbolique. S'il est un peu tard pour les prochaines olympiades, vous savez ce qu'il vous reste à faire pour les J.O. 2016, au Brésil.

© La Dernière Heure 2012