Le Comité olympique italien prend la décision de suspendre tout évènement sportif en Italie jusqu'au 3 avril et demande un décret du gouvernement.

Réuni avec les responsables des fédérations sportives italiennes lundi, le Comité olympique italien (CONI) a pris la décision de suspendre "toutes les activités sportives, à tous les niveaux", jusqu'au 3 avril et demande un décret du gouvernement italien en ce sens, pour dépasser le décret actuel imposant le huis-clos des manifestations sportives.

Le président du CONI, Giovanni Malago, a salué "les présidents des fédérations sportives italiennes pour leur cohésion et leur unité dans cette situation délicate pour le pays et sans précédent, en particulier pour le monde du sport."

Giovanni Malago a été délégué pour informer le président du Conseil des ministres, Giuseppe Conte, et le ministre de la politique de la jeunesse et des sports, Vincenzo Spadafora, des résultats de la réunion.

Le CONI rappelle que les compétitions internationales, concernant les clubs italiens et les équipes nationales, ne relèvent pas de sa compétence.