"Après une nouvelle analyse de la situation actuelle du Covid-19 à Wengen, le canton de Berne a pris la décision d'annuler les courses du Lauberhorn car la situation s'est encore détériorée au cours de la nuit de dimanche à lundi", écrit l'organisation dans un communiqué. Dimanche, les autorités avaient pourtant donné leur feu vert.

Deux descentes et un slalom figuraient au programme de vendredi à dimanche sur les hauteurs de Wengen. Les courses devaient se disputer à huis clos.

La station autrichienne de Kitzbühel, autre lieu mythique de la Coupe du monde masculine, a chamboulé son propre programme pour reprendre deux des courses prévues (le slalom et une descente), a indiqué dans la foulée la Fédération internationale de ski (FIS).

Kitzbühel, qui devait organiser une descente, un super-G et un slalom la semaine prochaine, accueillera finalement deux slaloms dès samedi et dimanche, avant deux descentes les vendredi 22 et samedi 23 janvier, puis un super-G le dimanche 24.

La Coupe du monde de ski voit ainsi une deuxième étape de sa saison annulée en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, après les compétitions féminines de Yanqing, en Chine, sur le site des Jeux Olympiques d'hiver 2022, reprises en Italie en février.