Deux ans après son intégration dans le circuit mondial de triathlon, la manche belge de Coupe du monde organisée à Anvers a été retirée du calendrier pour 2020, a annoncé mercredi la Fédération internationale de triathlon (ITU). 

En cause: "le manque de soutien du nouveau collège communal" récemment mis en place dans la Métropole, qui a poussé la fédération belge à demander à l'ITU le retrait de l'organisation anversoise du calendrier.

La manche anversoise était programmée le 21 juin prochain, toujours sous la forme d'un triathlon de distance sprint (750m natation, 20km vélo et 5km à pied). Comme lors des deux précédentes éditions, l'épreuve devait se dérouler dans l'Eilandje, le vieux quartier portuaire du nord d'Anvers, avec la partie natation organisée à proximité du MAS, où se situait le parc à vélo et la ligne d'arrivée.

Selon l'ITU, qui a annoncé mercredi le retrait d'Anvers dans son calendrier pour 2020, "le changement de collège communal a conduit les organisateurs à ne plus bénéficier du soutien habituel de la ville d'Anvers".

En 2018, Anvers avait permis à la Belgique d'accueillir à nouveau une étape de Coupe du monde, le deuxième niveau mondial derrière la World Series, près de 20 ans après celle de Kapelle-op-den-Bos en 1999. Jelle Geens, chez les messieurs, y avait décroché son premier grand succès international, alors que l'Américaine Summer Cook s'était imposée chez les dames.

Outre Anvers, l'ITU a également indiqué que la manche sud-africaine du Cap, ne serait également plus organisée en 2020. Dans ce dernier cas, ce sont des difficultés financières qui ont amené les organisateurs à déclarer forfait.