Autres sports

Sacré dimanche dernier champion du monde de triathlon de courte distance à Lausanne, le Français Vincent Luis a poursuivi sur sa lancée en remportant samedi la manche de Coupe du monde disputée à Banyoles, en Espagne. Il a parcouru la distance sprint de 750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km de course à pied en 49:58, devançant au sprint l'ancien triple champion du monde, l'Espagnol Mario Mola (50:01) et le Hongrois Bence Bicsak (50:18).

Toujours dans les premières positions tout au long de la course, Luis et Mola, par ailleurs compagnons d'entraînement, ont mené un rythme d'enfer sur les cinq kilomètres à pied (parcourus en 14 minutes pour Luis), ne laissant aucune chance à leurs concurrents pour la victoire finale.

Côté belge, Erwin Vanderplancken, Christophe De Keyser et Noah Servais, tous sortis de l'eau au-delà de la 30e position, ont réussi à rejoindre le groupe des leaders à la fin de la 1ère des 3 boucles à vélo, formant un imposant peloton de tête. Face à un plateau très relevé, ils n'ont par contre pu lutter dans la dernière discipline pour une place dans le top 20.

Vanderplancke a terminé premier Belge à la 28e place, en 51:10, à 1:21 du vainqueur. Servais est 34e (51:19) et De Keyser 42e (51:39).