Autres sports

L'Irlandaise Katie Taylor est donc rentrée dans l'histoire, ce samedi à New York, comme la championne du monde unifiée des poids légers à l'issue de l'un des plus beaux combats féminins de l'histoire.

Sa victoire controversée, aux points (décision majoritaire), face à notre compatriote Delfine Persoon (95-95, 96-94, 96-94) continue pourtant d'alimenter bien des discussions ce dimanche. 

Nous avons, dès lors, voulu revoir le combat dans son intégralité pour nous glisser dans la peau d'un juge. Et le verdict est édifiant. 

Voici comment nous avons noté ce championnat du monde que Delfine Persoon n'aurait, à nos yeux, jamais dû perdre !

Round 1 : Taylor (9-10)

L’Irlandaise est la plus rapide à se mettre en action et fait d’emblée parler sa précision. Persoon semble toujours prendre ses marques.

Round 2 : Persoon (19-19)

La Belge se fait violence pour ne pas trop se faire distancer et y parvient fort bien puisqu'elle surprend son opposante grâce à plusieurs directs. Taylor réagit mais Persoon insiste en fin de round et remporte celui-ci.

Round 3 : Taylor (28-29)

Plusieurs accrochages interrompent les échanges et peu de coups nets sont marqués. Le round est équilibré mais Delfine Persoon paie, à nos yeux, son imprécision, à la différence de son adversaire. 

Round 4 : Persoon (38-38)

Une reprise serrée à nouveau mais Persoon, touchée à la pommette gauche, y met plus d’énergie et plus d’envie que son adversaire. Elle a trouvé son rythme de croisière.

Round 5 : Persoon (48-47)

La Belge est très active et fait sans cesse reculer Taylor, qui l’incite à frapper plus en montrant son visage. Du bluff ! Car l’Irlandaise, déjà marquée, a perdu le fil de sa boxe.

Round 6 : Taylor (57-57)

Taylor, dont c'est la meilleure reprise, retrouve ses esprits. Mobile, elle sort sa panoplie d’esquives qui mettent Persoon dans le vent tout en portant des coups nets.

Round 7 : Persoon (67-66)

Les deux boxeuses ont leurs moments dans cette reprise mais Persoon en impose sérieusement dans la dernière minute.

Round 8 : Persoon (77-75)

La Belge intensifie encore la pression via des crochets et une longue droite au visage. Sa domination est, à présent, très nette !

Round 9 : Taylor (86-85)

Les débats sont plus équilibrés que lors des deux minutes précédentes; l’Irlandaise prend le round au bénéfice de deux séries en début de round, Persoon marquant trop peu.

Round 10 : Persoon (96-94)

Persoon fait le forcing pour s’imposer par K.-O. et il s’en faut de très peu pour que Taylor ne s’écroule ! La Belge a véritablement tout donné... 

Conclusion : pour nous, il ne fait aucun doute que Delfine Persoon a remporté ce championnat du monde sur le score de 96-94 et méritait de se voir attribuer les quatre grandes ceintures mondiales de la catégorie. Malheureusement, les trois juges, dont on peut découvrir le pointage pour le moins surprenant ci-dessous, en ont décidé autrement. Et, malheureusement pour notre compatriote, il n'est pas certain du tout que Katie Taylor daigne lui accorder une revanche dans un délai raisonnable. Les regrets risquent d'être éternels... 

© D.R.