Une semaine après l’annulation des Championnats d’Europe de triathlon sur la distance olympique, deux triathlètes ont décroché leur sélection pour l’Euro de… cyclisme, où ils côtoieront Remco Evenepoel, Victor Campenaerts et autre Greg Van Avermaet au sein d’une équipe ne manquant pas d’ambition.

Il s’agit de Sara Van de Vel (26 ans) et du junior Alec Segaert (17 ans), lequel s’alignera même sur les deux épreuves figurant au programme : la course sur route et le contre-la-montre !

Pour sa première saison chez les élites en cyclisme, Sara Van de Vel a déjà impressionné en contre-la-montre, s’imposant récemment sur le circuit de Zolder. Une performance qui l’a placée parmi les favorites du National le 20 août, à Coxyde, quatre jours donc avant l’Euro… Deux objectifs inespérés pour la championne de Belgique de triathlon mi-distance, privée de compétition par la crise sanitaire comme la plupart de nos élites.

"Début juillet, je me posais encore beaucoup de questions quant à ma forme parce que je manquais de rythme. Mais c’était le cas pour tout le monde...", explique Sara sur le site spécialisé 3athlon.be. "J’ai quand même été surprise par ma victoire à Zolder, d’autant que j’y ai battu Anne-Sophie Duyck, multiple médaillée au National. Et comme, récemment, je me suis à nouveau imposée sur le même parcours en améliorant mon chrono de trente secondes, je suis confiante pour l’avenir, si bien que je pense au maillot noir-jaune-rouge."

Le National, le 20, à Coxyde ; puis, l’Euro, le 24, à Plouay, sur un parcours vallonné de 27 km qui devrait lui convenir, Sara Van de Vel ne manque pas d’objectifs en ce mois d’août particulièrement calme pour les triathlètes. Mais l’Anversoise, sociétaire du LTTD (Deinze), affiche aussi beaucoup d’ambition puisqu’en septembre, elle défendra son titre de championne de Belgique mi-distance lors des Ironlakes, à l’Eau d’Heure.

"Malgré mon focus sur le vélo, j’ai continué à m’entraîner en natation et en course à pied !", enchaîne-t-elle. "Je défendrai donc mon titre national décroché, l’an dernier, devant Katrien Verstuyft et Tine Deckers, deux références. Grâce à mes victoires en cyclisme, je sens que j’ai changé de statut, que je ne suis plus cette noble inconnue, mais j’ai également envie de confirmer en triathlon qui est quand même mon sport de base..."

Pour sa première année chez les juniors, Alec Segaert vivra également une sacrée expérience en côtoyant Remco Evenepoel, Victor Campenaerts et autre Greg Van Avermaet. À Plouay, le Flandrien de 17 ans doublera contre-la-montre (le 24) et course sur route (le 26) avant de revenir à ses premières amours, le triathlon (et le duathlon...), dès que les compétitions reprendront bien entendu.