Par conséquent, le recordman du monde Armand Duplantis, notre compatriote Ben Broeders et leurs autres collègues présents sur la piste ont dû ranger leurs gaules à l’issue d’un échauffement au cours duquel ils se sont vite rendu compte de l’impossibilité de sauter dans les conditions de sécurité requises. Les intéressés ont semblé s’amuser de cette situation certes pas inédite mais pour le moins originale, Duplantis en profitant même pour faire quelques selfies avec les officiels locaux, présents en bord de piste. Quelques minutes plus tard, il était alors annoncé aux perchistes que le concours allait finalement avoir lieu samedi. Plus en extérieur cependant mais en salle puisque c’est l’Aspire Academy, théâtre des championnats du monde en 2010, qui accueillera la petite troupe de haut niveau.

"Je ne pense pas qu’il y avait une autre décision possible que celle qui a été prise d’annuler le concours ce vendredi", a réagi Armand Duplantis. "Il était tout simplement impossible de sauter à la perche normalement dans ces conditions de vent. Pour la sécurité de tout le monde, le plus sage était de reporter l’épreuve. Je saute à la perche depuis quelques années mais c’est la première fois que je suis confronté à une telle situation. Il y a un début à tout ! L’indoor ? Je sais de quoi je suis capable dans ce contexte-là. C’est peut-être une bonne chose pour moi."