Encore un petit succès...

Autres sports

E. d.B.

Publié le

Kerksken15 Neuville10

Kerksken : Bronchart et De Vits; Di Santo, Brassart et Demuylder.

Neuville : Delhoux et Merveille; Gobron, Dochier et Famelart.

Arbitre : M. Romano.

Balles outres. - Au rechas : Brassart 6; De Vits et Dochier 4; Demuylder, Famelart et Gobron 2; Delhoux et Merveille 1. Au contre-rechas : Go- bron 3; Dochier 1. A la livrée : Do- chier 9; Famelart et Gobron 1. Livrées mauvaises : Gobron et Mer- veille 9; Delhoux 8; Dochier et Fame- lart 7; Brassart 3; Bronchart et Di Santo 2; Demuylder 1. Courtes : Bronchart, Delhoux et De Vits 1.

KERKSKEN Comme la veille à Acoz, Kerksken n'est pas apparu très en forme. Ce fut surtout vrai à la frappe, sauf qu'hier, Brassart a su cette fois cacher les faiblesses de Demuylder qui, décidément, n'aime vraiment pas le ciel d'un bleu vif. Les troupes de Benjamin Dochier, qui s'est testé en vue de 2007 (il a livré quatre balles outres consécutives à 14-10. Chapeau monsieur le Gant d'Or 2004...), auraient pu donner plus de fil à retordre aux Alostois s'ils n'avaient pas livré 40 balles dans les pâquerettes (pour 8 à peine en face).

Dans un premier temps, ce sont les Namurois qui dictèrent leur loi à 0-1 et 1-2 (deux outres de Brassart avaient permis l'égalisation). Puis le festival de livrées mauvaises commença et Kerksken compta les jeux comme à la parade : 5-2. Bronchart redressa ensuite un jeu de 0-40 mais sa livrée décisive pour une chasse au grand-milieu fut condamnée large sous les contestations alostoises. Dochier enchaîna par trois livrées entre les perches. De Vits et trois baraques de Delhoux inscrivirent 7-4 mais les Rouges durent attendre trois jeux pour conclure : 8-7.

La reprise donna de l'air aux Flandriens qui s'échappèrent à 10-7. Après 10-8 par Famelart, Dochier livra trois baraques mais redressa et sollicita avec bonheur Brassart à 40-40. A 10-9 et 30-40, Brassart frappa et M. Romano la condaman outre au grand dam de Neuville, Merveille livrant large à 40 à 2. Deux larges de Delhoux et les deux seuls rechas outres de Demuylder firent 13-9. Ensuite, le jeu monta une fois encore à 40 à 2 après 40-15 pour Famelart dont la livrée fut condamnée mauvaise, nouvelle décision erronée selon le clan namurois. Dochier livra ensuite ses quatre balles entre les perches mais la lutte était faite...



© La Dernière Heure 2006

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info