eSport

12 pays, dont la Belgique, ont décidé de créer une structure permettant de fédérer l’esport à l’échelle européenne.

L’ensemble des pays (Royaume-Uni, Belgique, Allemagne, Autriche, Hongrie, France, Russie, Slovénie, Serbie, Suède, Turquie et Ukraine) est parvenu à un accord afin de créer l’European Esports Federation. La fédération en question est à considérer comme un partenaire modérateur et non comme un organe politique. Cet organisme se positionne comme n’étant pas à but lucratif et sera indépendant de tiers ou d’entités privées. C’est donc après moult réunions entre les représentants des organes esportifs des différents pays que la « Déclaration de Berlin » a été rédigée. Le document comporte une définition collective et convenue de l’esport.

Le président de la Fédération allemande d’esport, Hans Jagnow, a déclaré :

"Un engagement pour l’esport est un signe fort : l’Europe est l’avenir de nombreux jeunes. Comme aucun autre mouvement sportif, l’esport profite des libertés offertes par l’Union européenne. La Déclaration de Berlin met l’accent sur cette identité. Après le développement de l’esport au niveau national, la prochaine grande étape consiste à se regrouper en une fédération européenne. À l’ESBD, nous voulons que l’Europe devienne une région modèle sur la structuration de l’esport au niveau international."